ADAPTATION

Littérature & cinéma

PROJET A VENIR

La relation entre le cinéma et la littérature est aussi vieille que le 7ème art.
En 1902 déjà, Méliès adaptait «Le voyage vers la Lune» de Jules Verne.
On peut même se demander s’il existe des cinéastes n’ayant jamais tenté l’exercice de l’adaptation littéraire au cinéma.
Certains romans ont connu des dizaines d’adaptations, produisant des films de série Z aussi bien que des palmes d’or.
Ionesco n’aurait sans doute pas imaginé inspirer le (bienheureusement) méconnu «Zombie Striper».
Boris Vian a-t-il succombé à un malaise cardiaque à cause de l’adaptation ratée de son «J’irai cracher sur vos tombes» ?
Shakespeare aurait-il préféré ses amants mythiques à Vérone, en Californie ou à New York ?


Toutes ces adaptations ont en commun l’ambition de donner au récit littéraire des visages, des costumes, des décors.
Condenser les intrigues, supprimer des personnages, adapter les dialogues, retranscrire en image les sentiments des personnages...
Les enjeux d’une adaptation sont nombreux.
Entre lecture-spectacle et performance vidéo, « Adaptation » confronte, croise, détourne ou remixe extraits de textes et extraits de films
dont le point commun est d’être des adaptations.
Romans et films de genre côtoient classiques de la littérature et chef d’oeuvres du cinéma.
« Adaptation » est aussi l’occasion de confronter l’analyse de texte à l’analyse filmique.

Dossier de présentation

Visuel.jpg